actualite-thumbnail

Nouveautés dans le traitement de la cure de ptose: la technique LP-lipomodelage 


La cure de ptose est une intervention bien connue, et peu de nouveautés ont été proposées ces dernières années sur ce sujet. Nous avons mis au point la technique LP-lipomodelage, qui représente un progrès important dans le traitement des ptoses mammaires avec décolleté « vidé ».

 

Les seins tombants et ptosés représentent une gêne importante pour les patientes, et l’intervention de cure de ptose nous est souvent demandée. La cure de ptose consiste à traiter la ptose mammaire par une plastie mammaire bilatérale (voir ce chapitre du site ou ptose.e-plastique.fr). Cette technique est connue, et n’a pas bénéficié d’avancées significatives au cours de ces dernières années. Afin d’améliorer les résultats des cas difficiles des cures de ptose (seins vidés et très ptosés), nous avons proposé la technique LP-lipomodelage. Cette technique consiste à intégrer à la cure de ptose, un lambeau glandulaire postérieur (LP) et à combiner, dans le même temps, un lipomodelage du décolleté.

 

Le lambeau glandulaire postérieur (LP) est une variante technique que nous avons mis au point en chirurgie plastique réparatrice du sein, et que nous utilisons largement en oncoplastie,  dans les séquelles d’amaigrissement, les seins tubéreux, dans le cadre du lambeau pectoro-mammaire, et dans certains cas de pectus excavatum. Cette technique consiste à utiliser la partie inférieure du sein, vascularisée par un pédicule postérieur, et à la mobiliser aux endroits où le volume manque, c’est-à-dire au niveau du décolleté et à la partie haute du sein, et au niveau de la partie inféro-interne du sein dans les seins tubéreux. La vascularisation est excellente, et cette technique permet de modifier profondément la forme du sein.

 

Le lipomodelage (voir ce chapitre du site ou le site lipomodelage-du-sein.fr), que nous avons mis au point en 1998, peut être combiné à cette technique et permet d’améliorer encore plus le décolleté et les différentes zones manquantes du sein. Cet apport de graisse est prélevé sur une zone où la graisse est en excès, puis, le lipomodelage est réalisé une fois que le montage de la mammoplastie est réalisé, et permet d’apporter le complément de volume, de façon élégante.

 

La combinaison du lambeau postérieur et du lipomodelage permet d’obtenir de bons résultats dans les cas difficiles de ptoses mammaires (seins vidés, grande ptose). Elle représente une avancée importante dans le traitement des ptoses mammaires. Comme nous avons utilisé avec succès cette intervention dans les cas les plus difficiles, nous proposons naturellement de proposer cette technique dans les cas plus aisés de cures de ptose avec des résultats très bons, et très encourageants.

 

Les avantages de la technique LP-lipomodelage sont : obtenir des résultats satisfaisants dans le cas très difficiles, et très bons dans les cas plus aisés ; rajouter les avantages spécifiques du prélèvement graisseux avec l’amélioration de la zone de stéatoméries. Les inconvénients sont liés aux contraintes des sites de prélèvement (œdèmes, ecchymoses), et au surcoût généré par le temps chirurgical prolongé avec souvent un changement de position, nécessaire pour prélever de la graisse.

 

En conclusion, la technique de cure de ptose-LP-lipomodelage est une avancée importante dans le traitement des ptoses mammaires. Cette technique va prendre une place de plus en plus importante dans le traitement des ptoses mammaires qu’elles soient simples ou complexes. Nous sommes heureux de partager ces avancées (prochain cours pour les chirurgiens plasticiens le 5 octobre 2019 à Lyon), pour le bénéfice des futures patientes, qui pourront profiter de cette avancée thérapeutique.

Docteur Emmanuel Delay

Le Docteur Emmanuel DELAY (Dr ED, Lyon) est chirurgien plasticien à Lyon. Il a été formé en France à Lyon (au CHU de Lyon Il est Ancien Interne des Hôpitaux de Lyon, ancien Chef de Clinique Assistant des Hôpitaux de Lyon, à l’Hôpital St-Luc, et au Centre Léon Bérard), à Toulouse (CHU Rangueil), en Belgique à Bruxelles (service Pr M LEJOUR), et aux ETATS UNIS, notamment à l’Emory University d’Atlanta (Pr J. BOSTWICK, Pr F NAHAI).