Epidémiologie

La fréquence de l’obésité augmente dans le monde entier : entre 1980 et 2012, la proportion d’obèse dans le monde a augmenté de 27,5 % chez les adultes.

En France, l’obésité a également augmenté de façon importante puisque l’obésité de 8,5% en 1997 à 15% actuellement (données chiffrées de 2012 selon l’enquête OBEPI). Cette proportion semble actuellement se stabiliser, grâce, probablement, aux mesures préventives mises en place. L’enquête OBEPI a également mis en évidence que l’on devient obèse de plus en plus jeune, mais que la fréquence d’obésité augmentait également dans la population de plus de 65 ans. Cette enquête souligne aussi les inégalités sociales associées à l’obésité, qui touchent les populations les plus défavorisées sur le plan socio-économiques.

Certains pays d’Europe comme l’Allemagne, la Hongrie ou le Royaume Uni ont une prévalence de l’obésité estimée à environ 20%. Aux Etats Unis, ces chiffres sont encore plus élevés, avec plus de 55% de la population qui souffre d’excès pondéral (obésité et surpoids confondus).

L’obésité est liée, sans doute, en grande partie à l’évolution des modes de vie : alimentation, activités physiques réduites, et aux facteurs environnementaux économiques. Il ne faut pas oublier que nous sommes génétiquement des « chasseurs-cueilleurs », et que nous devons manger peu et dépenser beaucoup physiquement +++.

Actualités