Lifting de la face interne des cuisses

Il s’agit d’une technique permettant de corriger l’excédent cutanéo-graisseux localisé au niveau de la face interne des cuisses. En plus de son caractère inesthétique, cet excédent peut être responsable d’une gêne fonctionnelle à la marche avec augmentation des frottements entre les cuisses, très désagréable pour la patiente.
Cette intervention est destinée aux personnes désireuses de corriger l’aspect de la région située au niveau des parties interne et haute de l’entrecuisse. La présence d’un relâchement cutané dans cette zone est liée à l’âge ou à un amaigrissement important.

L’intervention a pour objectif de traiter l’excédent cutanéo-graisseux de la face interne des cuisses. Elle débute par une lipoaspiration de cette zone destinée à diminuer l’infiltration graisseuse. Elle se poursuit par des incisions réalisées au niveau de la partie interne de la racine des cuisses grâce auxquelles le chirurgien redrape la peau en haut et en dedans, puis résèque l’excédent cutané.

Ces gestes permettent la remise en tension cutanée de la région interne de la cuisse et son amélioration esthétique. La position des cicatrices est telle qu’elles seront habituellement cachées dans les plis naturels.

Un œdème et des ecchymoses peuvent apparaître dans les suites de l’intervention ; ils régressent habituellement au bout de trois semaines. Le résultat final est apprécié aux alentours du 5ème mois post-opératoire. On obtient alors une amélioration patente de la morphologie des cuisses liftées. Il convient d’exclure tout mouvement accentuant la tension au niveau des cicatrices pendant trois semaines. Il peut exister un retard de cicatrisation du fait de la macération fréquente dans cette région. Une migration des cicatrices vers le bas peut également apparaître, compromettant le résultat final.

Type d’anesthésie : anesthésie générale

Durée de l’hospitalisation : 2 à 4 jours

Actualités