Lifting du visage et du cou

Parmi les techniques de rajeunissement de la face, le lifting cervico-facial représente l’intervention la plus connue. Le mécanisme du vieillissement au niveau du visage et du cou est caractérisé par un affaissement des différentes structures les composant (peau, muscle, graisse) vers le bas. Le lifting cervico-facial permettra d’obtenir un rajeunissement global du cou et du visage, sans modification de la forme, ni de l’aspect du visage (le patient ne change pas de tête mais retrouve un aspect proche de celui qu’il avait quelques années auparavant).
Il permet de rajeunir sans changer de visage.
Cette technique s’adresse aux personnes désirant corriger les effets du vieillissement de leur visage, ou de leur cou : bajoues tombantes, double menton, aspect fripé du visage. Très fréquemment réalisé vers 50 ans au moment de la ménopause, ce lifting peut être entrepris plus tôt dans le cas de vieillissement précoce d’origine héréditaire ou lié au soleil et de demande importante, mais aussi plus tard ; il n’existe pas en effet de limite d’âge, sauf celle liée au bon sens.
Le lifting a sa place lorsque les soins esthétiques ou les soins beauté  réalisés par les esthéticiennes ne suffisent plus à redonner l’éclat au visage ou que les soins esthéticiens sont insuffisants. Le lifting cervico-facial peut être utilisé seul ou avec d’autres techniques de rajeunissement comme la blépharoplastie, le lifting frontal endoscopique, le laser. Il sera fréquemment associé à la lipostructure et permettra ainsi de redonner du volume au visage, notamment au niveau des pommettes
Durant l’intervention, le chirurgien va redraper la peau du visage et du cou tout en jouant sur les structures profondes représentées par les muscles et la graisse. Il prendra garde de ne pas sur-corriger son geste, ce qui risquerait de donner comme résultat un aspect peu naturel au rajeunissement. Les incisions débutent en haut des oreilles ; puis elles les contournent pour remonter par derrière et se terminer dans les cheveux. Les cicatrices à terme sont très discrètes.
Un œdème et des ecchymoses apparaissent fréquemment dans les suites immédiates de l’intervention et sont responsables de son aspect impressionnant. Ces signes disparaissent en 2 à 3 semaines mais il convient d’attendre environ 4 semaines pour que l’œdème ait presque totalement disparu. Le résultat définitif sera observable au bout de 2 à 3 mois mais ce n’est qu’à partir du sixième mois, date à laquelle les cicatrices sont plus discrètes, qu’il sera vraiment appréciable. Grâce à cette technique, on obtient en moyenne un rajeunissement de plusieurs années (de 5 à 10 ans suivant les personnes). Il persiste très fréquemment des dysesthésies (picotement, impression de rigidité du visage) pendant quelques mois. Il est important de souligner que le lifting est une intervention à fort retentissement psychologique ; c’est pourquoi il est souhaitable de pouvoir être accompagné par une personne de confiance durant le mois post-opératoire.
Type d’anesthésie : anesthésie locale + complément intraveineux, anesthésie générale le plus souvent.
Durée de l’hospitalisation : 1 jour

Actualités