Pourquoi l’Augmentation Mammaire Composite se développe-t-elle de plus en plus ?

Share

Pourquoi l’Augmentation Mammaire Composite se développe-t-elle de plus en plus ?

La combinaison d’une augmentation mammaire par prothèses à une augmentation mammaire par lipomodelage du sein s’appelle l’Augmentation Mammaire Composite. Cette technique connait un succès important, et se développe de plus en plus, du fait des avantages importants et des résultats très bons qu’elle permet d’obtenir.

 

La combinaison de l’augmentation mammaire par prothèses à un lipomodelage du sein, permet de définir l’Augmentation Mammaire Composite (cf. chapitre : Augmentation Mammaire Composite lien direct). L’augmentation est donc faite d’une augmentation par prothèses et de l’apport de tissus graisseux provenant d’une zone graisseuse du corps. Cette technique connait un succès considérable actuellement, et se diffuse de plus en plus. Quelles sont les raisons du développement récent important de cette technique ?

La technique d’augmentation mammaire composite trouve sa source dans la description du lipomodelage, que nous avons proposé en 1998, et qui consiste à utiliser les transferts graisseux au niveau du sein (en poursuivant les travaux de Coleman, qui avait décrit, en 1990, les transferts graisseux pour le rajeunissement facial, technique qu’il avait  appelé lipostructure). Constatant les effets important du lipomodelage au niveau de la trophicité des tissus du sein, et  la qualité des résultats obtenus dans les reconstructions mammaires, nous avons commencé par combiner l’augmentation mammaire par prothèse à l’augmentation par lipomodelage dans les cas de malformations du sein, comme les seins tubéreux. Cette combinaison a permis d’obtenir des résultats très bons, et nous avons ensuite élargi les indications aux cas de reprise d’augmentation mammaire, qui nous étaient adressés après résultats insuffisants d’augmentation mammaire par prothèses simples. Le terme d’Augmentation Mammaire Composite, proposé plus tard par le Dr Eric AUCLAIR de Paris, a permis d’utiliser un terme qui « sonne bien », et dont le concept est facile à diffuser. Il a également proposé d’utiliser cette technique plus largement, y compris dans les cas « simples » d’augmentation mammaire. Le concept étant clair et les résultats excellents, cela a permis de diffuser cette technique, et de l’expliquer de façon simple et didactique, si bien que cette technique a connu un développement important. Elle a actuellement de très nombreuses indications, du fait de ses avantages comme : le caractère  

 

« naturel » de l’augmentation mammaire, le caractère plus constant des résultats obtenus y compris dans les cas difficiles d’augmentation mammaire, le rajeunissement du décolleté souvent très apprécié des patientes, une meilleure gestion des asymétries thoraciques et des asymétries mammaires, et finalement un décolleté plus naturel et très satisfaisant ; sachant que le décolleté est une région capitale pour les patientes+++, à tel point que nous appelons cette zone : « le sein social », car c’est la zone du sein qui est facilement visible dans la vie de tous les jours, avec ses amis, ou au travail.

Du fait de ces avantages, les indications sont actuellement larges et variées. D’une façon générale, on peut dire que toutes les patientes très motivées pour avoir le meilleur résultat possible sont d’excellentes candidates à l’augmentation composite. De façon plus spécifique, cela peut être une augmentation mammaire bilatérale chez une patiente qui présente au préalable des seins tubéreux ou des seins à tendance tubéreuse. Cela peut être également une augmentation mammaire chez les patientes ayant un défaut originel, comme un double sillon naturel ou une irrégularité à un endroit spécifique du sein. Les patientes minces, ou les patientes très minces, sont également d’excellentes indications car l’augmentation composite permet de limiter la visibilité de l’implant, et de limiter d’éventuels phénomènes de « vagues ». De même, des patientes présentant un décolleté « très osseux » sont d’excellentes indications, car on obtient alors un décolleté beaucoup satisfaisant. Enfin, les cas secondaires d’amélioration ou de rattrapage de résultats insuffisants d’augmentation mammaire par prothèses sont d’excellentes indications, car la graisse permet de corriger d’éventuels défauts de la périphérie du sein, et la graisse a également un effet « anti-coque » naturel qui permet d’obtenir des seins de consistance et de forme plus naturelles.

En conclusion, nous pouvons dire que l’Augmentation Mammaire Composite (AMC) est le grand progrès de ces dernières années en augmentation mammaire. Elle permet d’obtenir des résultats très bons, voire excellents dans certains cas. Ses avantages sont largement en faveur de son utilisation ; alors que ses inconvénients sont limités, et représentés principalement par des ecchymoses au niveau des sites de prélèvement graisseux. Dans le cadre des rattrapages de cas secondaires, l’augmentation mammaire composite permet de traiter les cas difficiles, et d’obtenir enfin la satisfaction des patientes. Finalement, l’Augmentation Mammaire Composite s’impose actuellement comme l’intervention « de top niveau » en augmentation mammaire, et va apparaitre progressivement comme la technique de référence pour les patientes motivées souhaitant le meilleur résultat possible en augmentation mammaire.

Dr Emmanuel DELAY

avatar

Dr Emmanuel DELAY

Le Docteur Emmanuel DELAY (Dr ED, Lyon) est chirurgien plasticien à Lyon. Il a été formé en France à Lyon (au CHU de Lyon Il est Ancien Interne des Hôpitaux de Lyon, ancien Chef de Clinique Assistant des Hôpitaux de Lyon, à l’Hôpital St-Luc, et au Centre Léon Bérard), à Toulouse (CHU Rangueil), en Belgique à Bruxelles (service Pr M LEJOUR), et aux ETATS UNIS, notamment à l’Emory University d’Atlanta (Pr J. BOSTWICK, Pr F NAHAI).

Related Posts

Comments are closed.

Actualités