Le renouveau du Lifting cervico-facial

Share

Le renouveau du Lifting cervico-facial

Le rapport de la Société Française de Chirurgie Plastique, Reconstructrice, et Esthétique (SOFCPRE) a été présenté à Paris le 24 novembre 2017, et était consacré au Renouveau des Liftings Cervico-faciaux. La présentation orale a permis de présenter les avancées décrites dans cet ouvrage de référence de 253 pages. Grâce à ce rapport, nous disposons maintenant de tout l’arsenal technique permettant d’offrir un lifting cervico-facial « up-to-date ». Ce travail important permet ainsi de proposer à nos patientes les techniques les plus raffinées et les plus modernes pour obtenir un résultat naturel, respectueux de la personnalité et de la beauté de chaque visage. Les patientes pourront ainsi venir plus facilement, et avec moins d’appréhension à cette intervention, dans le souci de « bien vieillir », dans le respect d’elle-même, et de leur entourage.

 

Le rapport de la Société Française de Chirurgie Plastique, Reconstructrice, et Esthétique (SOFCPRE) a été présenté à Paris le 24 novembre 2017, et était consacré au Renouveau des Liftings Cervico-faciaux. La présentation orale a permis de présenter les avancées de cet ouvrage de référence de 253 pages, que nous avons dirigé en tant que Président de cette Société scientifique. Ce livre (Le renouveau des Liftings cervico-faciaux. Sous la direction de Delay E. Paris : Elsevier, 2017) a permis de faire le point sur cette intervention très emblématique de la Chirurgie Plastique. Or, les derniers rapports sur ce sujet remontaient à 1983 (La chirurgie de la sénescence du visage, sous la direction de Jean-Sauveur Elbaz et de Michel Costagliola), et à 1994 (Les nouveaux liftings, sous la direction de Frank Trepsat). Il m’est apparu évident qu’il fallait refaire le point sur ce sujet, qui a bénéficié de beaucoup d’améliorations au cours de ces dernières années, qu’il convenait d’intégrer dans notre pratique quotidienne. Lyon a, de plus, une forte tradition d’excellence dans ce domaine +++, avec des chirurgiens qui m’ont précédé comme Frank Trepsat, Bernard Dessapt, Jean-Louis Foyatier et Hugues Giffon. Il m’est apparu important de reprendre le flambeau de cette expérience, et de cette tradition d’excellence dans ce domaine. Ce travail d’importance m’a ainsi permis de rapprocher et de fédérer les nombreux chirurgiens plasticiens français travaillant sur ce sujet, et dont plusieurs ont une réputation et une reconnaissance internationales dans ce domaine.

Ce rapport a montré que la chirurgie du rajeunissement cervico-facial était une chirurgie moderne, efficace, et passionnante, ayant fait l’objet de nombreux raffinements au cours des dernières années. Le lifting cervico-facial est ainsi en train de retrouver une nouvelle jeunesse ! +++ Et le lifting cervico-facial va beaucoup se développer dans les années futures du fait du progrès des techniques, du progrès des résultats, et de l’amélioration de la longévité (amélioration de l’espérance de vie en bonne santé). Et cela est bien réjouissant pour les patients qui en profiteront, pour les chirurgiens passionnés par cette chirurgie faciale esthétique, et pour la Chirurgie Plastique Française, qui a contribué à ce renouveau. Ainsi, aujourd’hui,  comment peut-on définir un lifting « up-to-date »?

La demande des patients est fondamentale à considérer, et constitue un contrat de soin représentant une ambiguïté et une gageure : ambiguïté dans le sens où les patients souhaitent un « très beau résultat » mais « sans que cela ne se voit ». Il faut donc « réparer sans que cela ne soit repérable » pour recréer naturel et harmonie.

Le premier temps de la prise en charge du rajeunissement facial est l’analyse précise de la demande du patient, et l’analyse précise des déformations anatomiques. La confrontation de ces deux analyses permettra de proposer le plan thérapeutique le plus adapté. Il n’est en effet pas possible de proposer une technique « universelle » de lifting cervico-facial, qui pourrait être appliquée indistinctement à chaque patient. Chaque patient se présente en effet avec un ensemble de problèmes, qui requièrent un diagnostic anatomique et morphologique précis, puis un plan de traitement approprié et individualisé +++ pour permettre cette véritable « réparation chirurgicale du vieillissement ». Il est important que le Chirurgien Plasticien tienne compte de la particularité de chaque visage, et en conserve l’expressivité +++, avec pour but ultime de restituer l’harmonie du visage, tout en respectant la personnalité et la beauté de chaque visage +++.

L’information des patients est fondamentale.  Une fois que le patient est informé de son plan thérapeutique, il convient de l’informer précisément sur les différents points techniques de l’intervention avec leurs avantages et inconvénients. Les fiches de la Société Française de Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique (SOFCPRE) sont bien adaptées à cette information de qualité, et dès que le plan thérapeutique aura été décidé, il faudra remettre au patient les différentes fiches d’information le concernant, et celui-ci, lorsqu’il signera le consentement éclairé, signera dans le même temps, le fait qu’il a bien reçu ces fiches d’information, et qu’il les a lues et comprises. Une information de qualité et un suivi personnalisé sont les moyens les plus puissants de prévenir les insatisfactions postopératoires+++.

L’association de techniques dites « annexes » (mais pas secondaires car prenant une part non négligeable dans le résultat final), dans le même temps que le lifting cervico-facial, ou dans un temps ultérieur, selon un plan thérapeutique conçu sur la durée, permet d’améliorer la qualité des résultats et de répondre aux demandes précises des patients +++. Ces techniques annexes sont bien sûr les blépharoplasties, qui ne sont pas traitées dans ce rapport, mais aussi le lifting temporal, le lifting du sourcil, le lifting de la lèvre supérieure, la lipostructure, les liftings endoscopiques, et le peeling. Chaque technique annexe a ses indications propres, et il convient de bien les maitriser pour offrir une solution « sur-mesure » à chaque patient +++. Cette prise en charge individualisée et personnalisée permet, en effet, d’offrir le résultat le plus naturel possible et le plus proche possible de la demande du patient.

La prise en compte de la volumétrie dans le lifting cervico-facial est également un de grands progrès de ces 20 dernières années. La prise en compte du volume permet en effet de restaurer le visage dans ses trois dimensions, et d’éviter les aspects « tirés », peu naturels, et un peu « aplatis », aux visages ayant eu un lifting dans le passé.  La restauration du volume se fait habituellement lors du temps du lifting par greffe de tissus graisseux (lipostructure, ou lipomodelage). Un complément de lipostructure peut également se faire à distance du lifting, et permet alors de « rafraichir » le visage. La restauration de la volumétrie peut également nécessiter un complément secondaire par injection d’acide hyaluronique. Ces injections permettent d’affiner et de compléter le résultat chirurgical.

La Médecine Esthétique (toxine botulique, acide hyaluronique et autres produits de comblement comme l’hydroxy-apatite de calcium) a pris une place importante dans l’exercice du Chirurgien Plasticien. En effet, avant Chirurgie Esthétique, la Médecine Esthétique permet d’attendre cette chirurgie, et de commencer une prise en charge du vieillissement. Elle permet, dans une certaine mesure, de retarder le vieillissement des zones soumises aux contraintes musculaires importantes. Après la chirurgie du lifting cervico-facial, la Médecine Esthétique permet aussi d’affiner le résultat, de corriger de petites imperfections éventuelles, et d’accompagner les patients progressivement vers la satisfaction, et ainsi d’offrir le meilleur résultat possible. En tant que Chirurgien Plasticien, maitrisant à la fois la Chirurgie Esthétique du visage et la Médecine Esthétique du visage, nous sommes les mieux placés pour proposer le meilleur traitement dans le cadre du rajeunissement facial, en proposant de façon adaptée et pondérée la Médecine Esthétique avant la Chirurgie Esthétique, mais également après Chirurgie Esthétique.

Un des grands progrès de ces dernières années, est également la simplification des techniques opératoires et la simplification des suites postopératoires. Avec des techniques chirurgicales moins traumatisantes, des décollements moins étendus, le chirurgien plasticien peut offrir une intervention moins longue, et donc moins lourde pour le patient, avec des suites plus simples. Cela correspond d’ailleurs à la demande pressante des patients ces dernières années, de retourner le plus vite possible dans leur vie sociale ++.

Finalement, le lifting cervico-facial « up-to-date » est un lifting cervico-facial « sur- mesure », adapté à la demande du patient, adapté à son anatomie et aux stigmates du vieillissement, et permettant d’offrir un résultat harmonieux et naturel, et non détectable.  Ce lifting, adapté et nuancé, est dans l’esprit de la « French Aesthetic Touch », qui a fait la réputation de la Chirurgie Esthétique Française, permettant des résultats moins spectaculaires, mais plus fins et plus nuancés, et surtout plus naturels, et avec des suites opératoires acceptables pour les patients souhaitant reprendre une vie active rapidement.

Grâce à ce rapport, nous disposons maintenant de tout l’arsenal technique permettant d’offrir ce lifting cervico-facial « up-to-date ». Et je voudrais à nouveau remercier chaleureusement l’ensemble des chirurgiens ayant participé à ce rapport pour la qualité de leur travail, leur sens didactique, leur créativité, et la richesse de leur réflexion. Ce rapport nous a fait également prendre conscience, à la lecture de ces travaux et de l’ensemble de la littérature récente, que la chirurgie plastique française est sans doute actuellement une des plus créatives au monde. Elle recèle en son sein un niveau exceptionnel d’excellence et de créativité, source de rayonnement et de renouveau pour la chirurgie plastique française, et indirectement pour la Médecine française. Ce travail important permet ainsi de proposer à nos patientes les techniques les plus raffinées et les plus modernes pour obtenir un résultat naturel, respectueux de la personnalité et de la beauté du visage. Les patientes pourront ainsi venir plus naturellement, plus facilement, et avec moins d’appréhension, à cette intervention, dans le souci de « bien vieillir » +++, dans le respect d’elle-même et de leur entourage.

avatar

Dr Emmanuel DELAY

Le Docteur Emmanuel DELAY (Dr ED, Lyon) est chirurgien plasticien à Lyon. Il a été formé en France à Lyon (au CHU de Lyon Il est Ancien Interne des Hôpitaux de Lyon, ancien Chef de Clinique Assistant des Hôpitaux de Lyon, à l’Hôpital St-Luc, et au Centre Léon Bérard), à Toulouse (CHU Rangueil), en Belgique à Bruxelles (service Pr M LEJOUR), et aux ETATS UNIS, notamment à l’Emory University d’Atlanta (Pr J. BOSTWICK, Pr F NAHAI).

Related Posts

Comments are closed.

Actualités